Mes cellules se souviennent... par Michel Larroche

Mes cellules se souviennent...

Titre de livre: Mes cellules se souviennent...

Éditeur: Guy Trédaniel

ISBN: 2857076959

Auteur: Michel Larroche


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Mes cellules se souviennent....pdf - 23,897 KB/Sec

Mirror [#1]: Mes cellules se souviennent....pdf - 37,737 KB/Sec

Mirror [#2]: Mes cellules se souviennent....pdf - 21,500 KB/Sec

Michel Larroche avec Mes cellules se souviennent...

" Je ne suis pas bien ". J'entends cela partout, chaque jour. Pourtant, vous n'êtes pas forcément malade ; aucun signe clinique ou biologique ne peut objectiver votre état. Cependant, vous n'êtes pas bien, vous êtes en mal-être. Pour y remédier, il existe des outils simples, rapides et efficaces, regroupés dans une méthodologie permettant de mettre en évidence la cause profonde des troubles. Souple d'utilisation, celle-ci est déjà utilisée avec succès par de nombreux thérapeutes de toutes sensibilités et orientations. L'essor que connurent ces dernières années les médecines nouvelles qualifiées de parallèles ou différentes, était certes souhaitable mais cette explosion contribua également à jeter le trouble dans les esprits : autant de techniques, autant de chapelles idéologiques et surtout... beaucoup de polémiques. L'Analyse-Réinformation Cellulaire ne prétend rien d'autre que constituer une passerelle cohérente et logique entre les différents points de vue, les différentes techniques et demeure ouverte à de nouvelles suggestions. Cette méthode désire avant tout répondre aux besoins des thérapeutes et de leurs patients, ceux qui sont malades et ceux qui, sans l'être, " ne se sentent pas bien ".

Livres connexes

" Je ne suis pas bien ". J'entends cela partout, chaque jour. Pourtant, vous n'êtes pas forcément malade ; aucun signe clinique ou biologique ne peut objectiver votre état. Cependant, vous n'êtes pas bien, vous êtes en mal-être. Pour y remédier, il existe des outils simples, rapides et efficaces, regroupés dans une méthodologie permettant de mettre en évidence la cause profonde des troubles. Souple d'utilisation, celle-ci est déjà utilisée avec succès par de nombreux thérapeutes de toutes sensibilités et orientations. L'essor que connurent ces dernières années les médecines nouvelles qualifiées de parallèles ou différentes, était certes souhaitable mais cette explosion contribua également à jeter le trouble dans les esprits : autant de techniques, autant de chapelles idéologiques et surtout... beaucoup de polémiques. L'Analyse-Réinformation Cellulaire ne prétend rien d'autre que constituer une passerelle cohérente et logique entre les différents points de vue, les différentes techniques et demeure ouverte à de nouvelles suggestions. Cette méthode désire avant tout répondre aux besoins des thérapeutes et de leurs patients, ceux qui sont malades et ceux qui, sans l'être, " ne se sentent pas bien "." Je ne suis pas bien ". J'entends cela partout, chaque jour. Pourtant, vous n'êtes pas forcément malade ; aucun signe clinique ou biologique ne peut objectiver votre état. Cependant, vous n'êtes pas bien, vous êtes en mal-être. Pour y remédier, il existe des outils simples, rapides et efficaces, regroupés dans une méthodologie permettant de mettre en évidence la cause profonde des troubles. Souple d'utilisation, celle-ci est déjà utilisée avec succès par de nombreux thérapeutes de toutes sensibilités et orientations. L'essor que connurent ces dernières années les médecines nouvelles qualifiées de parallèles ou différentes, était certes souhaitable mais cette explosion contribua également à jeter le trouble dans les esprits : autant de techniques, autant de chapelles idéologiques et surtout... beaucoup de polémiques. L'Analyse-Réinformation Cellulaire ne prétend rien d'autre que constituer une passerelle cohérente et logique entre les différents points de vue, les différentes techniques et demeure ouverte à de nouvelles suggestions. Cette méthode désire avant tout répondre aux besoins des thérapeutes et de leurs patients, ceux qui sont malades et ceux qui, sans l'être, " ne se sentent pas bien ".